ESPACE MEMBRE

ACCUEIL

NOUS CONTACTER

DES QUESTIONS, DES REPONSES

RECEVOIR LA NEWSLETTER

The Pink Fishes die poissons roses il movimento Les Poissons Roses LE COURANT DES POISSONS ROSES el movimiento  los Poissons Roses

Copyright © Tous droits réservés. Mentions légales

Les Poissons Roses,

co-fondateurs d'Esprit Civique

DES QUESTIONS, DES RÉPONSES

Des questions, des doutes des idées, contactez-nous sur bienvenue@poissonsroses.org


Les Poissons Roses se sont prononcés contre l’adoption de la loi du « mariage pour tous ». Etes-vous favorables à son abrogation ?


Nous regrettons que le parlement ait adopté la loi du « mariage pour tous » sans prendre le temps des états généraux de la famille et du mariage civil que nous avions appelé de nos vœux et qui sont toujours d’actualité.

Nos convictions n’ont pas changé, c’est aussi ce qui nous amène à proposer une vision cohérente de la famille, quel que soit son état. Nous voulons avant tout promouvoir l’engagement durable pour tous les couples, pour que la famille soit un lieu d’émancipation et d’engagement, et protéger les enfants, qui sont souvent les premières victimes des déchirements au sein des familles. Il nous semble contre-productif de prétendre aujourd’hui revenir sur l’intégralité du texte de la loi Taubira, notamment en ce qui concerne l’union pour les personnes de même sexe. En revanche, plus que jamais, nous voulons réaffirmer qu’il faut lever toute ambiguïté sur la GPA et la PMA sans père. Leur interdiction ne peut être mise en question.


Vous vous ancrez à gauche. Mais les clivages politiques traditionnels ne sont-ils pas dépassés ? Les partis eux-mêmes ne sont-ils pas déjà morts ?


La gauche a porté historiquement l’aspiration à la justice sociale et à l’émancipation. C’est cette aspiration fondamentale qui nous lie à elle. Notre manifeste traduit notre prise de conscience : la société est en voie de « déshumanisation rapide ». L’urgence est là, face aux ravages que chacun peut constater dans la vie économique aussi bien que dans le champ éthique. Nous voulons participer à la reconquête de légitimité par la gauche. Les clivages existent encore bel et bien ! Si vous en doutez, parcourez notre revue de presse et écoutez les émissions auxquelles plusieurs de nos membres participent.

Certains affirment que les partis dépérissent, et qu’ils sont appelés à disparaître dans un avenir proche. Il est vrai que leur fonctionnement opaque et leur manque de débats internes ne sont pas en phase avec la démocratie et sont obsolètes. Si nous voulons changer les pratiques politiques de l’intérieur, rendre plus démocratique le fonctionnement du PS, redonner à son discours la cohérence qui lui fait parfois défaut, il faut s’y coller, discuter, convaincre. Dans le même temps, nous sommes « un pied dehors et un pied dedans ». De nombreuses personnes créatives et engagées sont totalement allergiques à toute idée de parti. Et puis les civic tech, comme Laprimaire.org, vont certainement bousculer les vieilles habitudes et contribuer à un puissant appel d’air pour un renouveau des élus, désireux de transposer, pour un temps, leurs expériences et leurs combats dans un engagement politique. Nous discutons aussi avec eux. Nous pensons qu’il faut aller au-delà des cercles de réflexions et autres think-tanks dans des bureaux feutrés. Il est temps de rassembler un groupe cohérent de militants, de futurs élus et d’électeurs qui nous permettent de peser positivement, d’échanger nos points de vue avec les autres courants, autour de la même table.


Qu’avez-vous à apporter par rapport à tous les autres groupes qui prétendent rénover la politique, comme Nouvelle Donne par exemple ? Pensez-vous être audibles ?


C'est un signe des temps et c'est heureux que des initiatives comme Nouvelle Donne existent :

- Un signe que les partis traditionnels sont en panne d'idées et que leurs pratiques internes poussent vers la sortie beaucoup de leurs militants. Nombre de nos concitoyens n'accordent plus d'attention aux discours politiques, d'une part parce que celles et ceux qui les prononcent semblent déconnectés de la vie réelle ; ensuite parce que les programmes ressemblent à un catalogue de propositions parfois contradictoires entre elles, sans cohérence d'ensemble. Et enfin parce que ces programmes sont finalement peu respectés.

- Heureux car ces mouvements apportent de nouvelles propositions, que nous rejoignons parfois, comme l'organisation de primaires citoyennes ou l'instauration d'un revenu de base.

Pour autant, c'est aussi de l'intérieur que du Parti socialiste que nous voulons changer les choses, car la justice sociale, qui nous semble la préoccupation originelle de ce parti, est notre objectif premier. Et aucun des mouvements qui sont apparus récemment n'articule comme nous le triptyque de l' "écologie intégrale". C'est en développant, à partir de nos engagements professionnels et associatifs, des propositions concrètes visant à articuler justice sociale, protection de l'environnement et éthique que nous voulons rendre la parole politique audible à nouveau. Grâce à notre position « un pied hors et un pied dans » le PS, nous pouvons librement multiplier les liens avec d’autres mouvements citoyens et défendre l’idée d’une primaire à gauche en 2017.



Quel est votre principal objectif aujourd’hui ?


Nous voulons guérir la Gauche et relancer la France, par un discours cohérent articulant justice sociale, protection de l’environnement et éthique. Oui, nous pouvons sortir de la crise sociale et économique actuelle et dépasser la défiance vis-à-vis du politique ! Cela implique de recréer de la confiance et du lien, s’engager résolument dans la transition écologique, éradiquer la misère et susciter l’esprit d’entreprise pour que notre pays inspire de nouveau, ancré dans l’Europe et le Monde.



Votre projet m’intéresse. Comment m’engager davantage ?


En adhérant tout d’abord, afin de participer à nos activités. Pour ce faire, cliquez sur

« J’adhère aux Poissons Roses ».

Et en rejoignant l’un de nos bancs locaux. Jetez-vous à l’eau, venez nous rejoindre !

Lire la suite > 1-2-3